Archives de l’auteur : videosurveillance-nice

Installateurs vidéosurveillance à Carcassonne

carcassonne

Plusieurs années d’expérience sur le marché de la vidéosurveillance ont permis à des installateurs professionnels de s’imposer aujourd’hui comme le partenaire idéal de votre sécurité globale ! Ces spécialistes vous apportent une nouvelle donne sur le marché avec une offre globale et cohérente exploitant tous les atouts de la technologie IP. Conseiller, imaginer, mettre en œuvre, contrôler: plusieurs solutions sont particulièrement adaptées à vos exigences grâce à leur modularité et leur évolutivité, s’adaptent comme aucune autre à votre rythme et à celui des nouvelles technologies.
Ils s’occupent principalement de la vente de matériel de vidéosurveillance, de l’installation de caméras de sécurité à Carcassonne, de la maintenance de systèmes de vidéo protection, et également du dépannage de dispositifs de vidéo surveillance.


Peines de prison pour une escroquerie en famille

escroquerie

Le tribunal correctionnel de Tours a condamné jeudi dernier à cinq ans de prison le principal responsable d’un réseau d’escroquerie en famille qui, qui s’était approprié en moins de deux ans plus de 300.000 euros, un chiffre important!!
Le tribunal a infligé donc une peine de deux ans de prison, dont un an ferme à son épouse et complice. Le fils aîné du couple et le demi-frère de « Pépé » ont été condamnés respectivement à trois ans de prison dont deux ans ferme, et à deux ans de prison, dont six mois ferme, également pour complicité. En effet,  des victimes ont été recensées en Bretagne, dans la Sarthe, à Montélimar , Cusset , dans les Pyrénées-Orientales, et en région parisienne, à Marne-la-Vallée et Sannois en principe.
C’est grâce à la méfiance d’une guichetière de la Poste à Ballan-Miré, près de Tours (Indre-et-Loire), à qui « Pépé » avait présenté une quatrième demande de retrait consécutive, que l’escroquerie a été détectée. En effet, la vidéosurveillance a permis d’identifier le meneur avec grande certitude. Les quatre escrocs ont été condamnés à rembourser 217.000 euros, dont 203.000 euros à la Banque Postale.

Technologies de la vidéosurveillance

techno

Les technologies liées à la vidéo-protection évoluent de plus en plus et contribuent largement dans le marché de la sûreté-sécurité. Cependant, pour résoudre les problèmes de performances et réglages spécifiques de nuit, des caméras proposent des doubles profils activables automatiquement lors du passage en mode Nuit. De plus, vous pourrez désormais définir des réglages sur mesure optimum, comme le Gain et surtout la Vitesse d’exposition essentielle en lecture de plaques d ‘immatriculation à titre d’exemple.

En effet, plusieurs constructeurs proposent des matériels permettant une identification jour et nuit, notamment par l’utilisation d’infrarouges longue portée embarqués sur la caméra motorisée. Du point de vue technologique, l’enregistrement sur carte SD est utilisé en redondance de stockage en cas de défaillance réseau ou d’enregistreur, mais aussi en alternative entrée de gamme sur des petits réseaux sans enregistreur.

Vidéosurveillance massive à Nice

nices

Les fait nous montrent qu’un bâtiment consacré spécialement à l’observation, au traitement et à l’archivage des images issues des 915 caméras de surveillance disséminées dans la ville. De plus, soixante-dix policiers municipaux y sont affectés.

Monsieur Estrosi montre, sur un écran géant, quelques-unes des prouesses effectuées par ses équipes grâce aux caméras de surveillance. Comme dans des films de gangsters, La police est à la poursuite de deux petits voyous à scooter. L’image est en couleur et haute définition. Le passager était entrain de voler une sacoche contenant plusieurs milliers d’euros dans une camionnette dont la fenêtre est restée ouverte. Le scooter s’enfuit à vive allure dans les rues de la ville.

Le centre de surveillance suit ce scooter de rue en rue, de caméra en caméra, sur huit kilomètres, sans jamais perdre sa trace. Plusieurs minutes plus tard, les voleurs, se croyant à l’abri, quittent la voie rapide en faisant des zigzags permanents de joie sur la route. Au bout de quelques secondes, trois voitures de police les attendent pour les arrêter.

Nice : aucune victime dans les décombres du Carrefour

Videosurveillance, securite. Centre de Supervision Urbain de la ville de Nice

Le toit d’un magasin Carrefour s’est effondré mercredi à Nice en Alpes-Maritimes faisant ainsi deux blessés. Durant la nuit de mercredi à jeudi, l’entrée a été presque totalement déblayée avec des engins lourds et aucune victime n’a été trouvée selon le témoignage du commandant des opérations des sapeurs-pompiers. Seule une petite zone autour d’un pilier central qui soutenait l’ensemble n’a pas pu être atteinte de peur de provoquer un effondrement supplémentaire. Les pompiers ont quitté les lieux vers 4h30 du matin.

Dans la matinée, on va y retourner avec des spécialistes des travaux publics pour regarder à l’endroit du pilier, a poursuivi Olivier Riquier, jugeant toutefois qu’il y avait très peu de chance de retrouver un corps à cet endroit. D’autant que personne ne s’est manifesté pour signaler une disparition. Les chances de survie, il n’y en a plus à ce stade, mais ils vont envisager de faire les dernières investigations. La présence des caméras de vidéosurveillance n’a pas suffi pour résoudre l’enquête.

Russie: un lycéen arrêté suite à une prise d’otages dans une école de Moscou

russie

Un lycéen armé a fait irruption lundi dans son école de Moscou et pris plus de 20 élèves en otage, causant la mort d’un policier et d’un enseignant, avant d’être neutralisé par la police. Par conséquent, ces événements ont mis en lumière les problèmes de sécurité auxquels est confrontée la Russie à l’approche des jeux Olympiques d’hiver qui doivent être lancés vendredi dans la station russe de Sotchi, au bord de la mer Noire et des montagnes du Caucase.

Le maire de Moscou a aussitôt ordonné une révision des mesures de sécurité dans les établissements scolaires en instaurant des systèmes de vidéosurveillance, de gardiennage financés par la ville. De plus, le président Vladimir Poutine a pour sa part qualifié ces événements de « tragédie » en ouvrant une séance du Conseil présidentiel pour la culture et les arts, mais n’a eu aucun mot sur les défaillances en matière de sécurité.

A Charente : La vidéosurveillance divise les candidats

RCAMEN07Q811_AH_CAMERA.jpg

En Charente, la ville d’Angoulême a fait une étude sur la vidéosurveillance. La ville de Nice s’y est mise également. Le candidat de la droite, Jean-Philippe Machon, a lancé le débat de la sécurité avec une proposition discutée.

Le mot « vidéosurveillance » commence à faire débat dans la région. Jean-Philippe Machon, candidat de la droite et du centre droit, lors de son premier meeting,il l’a précisé dans son deuxième grand axe de travail. Devant plus de 500 personnes, Jean-Philippe Machon a affirmé que la sécurité des citoyens était une priorité majeure et incontournable. Il a pris un exemple sur des incivilités répétées à plusieurs reprises sur la passerelle du jardin public, dont des femmes seules, notamment, pouvaient être victimes de viol ou agression. Le maire, par contre, est contre l’idée de câbler la ville de caméras de surveillance car cela coûtera excessivement cher. Dans un premier temps, ils envisagent de cerner les zones à risque et d’expérimenter le système sur ces secteurs et de voir le résultat pour ensuite penser à mettre en place davantage de caméras dans la région .

Nice : La vidéosurveillance contre la délinquance?

Nice

Des caméras de vidéosurveillance dites intelligentes sont capables de détecter à la fois objets et comportements suspects. Il s’agit d’une arme absolue contre les délinquants.
Il faut noter que Nice a un vrai souci avec la délinquance. En 2009, elle était la ville de plus de 250.000 habitants la plus criminogène de France. Elle est également la commune la plus vidéo-surveillée du pays en 2013. Le nombre total des ces dispositifs sera de 750 d’ici la fin de l’année: une pour 553 habitants, contrairement à Paris qui dispose d’une seule caméra pour 2.000 à habitants.

Des caméras dernier cri, capables de déchiffrer une plaque d’immatriculation à 500m de distance et également de lire sur les lèvres d’une personne à 200m. Tous ces gadgets sont pilotés depuis le CSU, coeur du dispositif policier municipal niçois, ouvert depuis mars 2010. Le CSU engage 70 agents avec 55 jours de formation, 24h sur 24, sept jours sur sept.

Un centre de soins installe une vidéosurveillance destinée aux enfants de 0 à 6 ans

enfants

Un Centre d’action médico-sociale précoce d’Epernay, près de Reims, a eu une drôle d’idée d’installer 3 caméras de vidéosurveillance dans les nouveaux locaux afin d’assurer la sécurité des enfants âgées de moins de 7 ans. En effet, ces caméras filment le sas d’entrée, la salle d’attente, ainsi que le couloir donnant accès au secrétariat et aux bureaux de soins, et les images sont diffusées sur un écran dans la salle du personnel pour visualiser en toute liberté les fait et gestes des petits enfants au sein de l’établissement.

Des caméras sont également installées à l’intérieur et sont au cœur du conflit entre l’ensemble de l’équipe soignante du CAMSP « Nous sommes un lieu d’accueil et de soins, pas un lieu de surveillance », rappelle l’une des soignantes.

La police continue d’expérimenter la vidéo-verbalisation à Paris

NIC03Q125_FV_VIDEOVERBALISATION.JPG

Mises en place depuis l’année dernière sur la ville de Paris, la vidéo-verbalisation gagne du terrain puisque les travaux vont se poursuivre pendant quelques mois encore. Cependant, alors qu’une évaluation devait être menée l’été dernier à ce sujet, les autorités refusent désormais de donner le moindre chiffre quant à la vidéo-verbalisation. Un bilan et de premiers constats devraient néanmoins être publiés prochainement au printemps.

En effet, ce type de dispositif est déjà utilisé dans des modalités variables par d’autres villes telles que Nice, Aix-en-Provence ou Saint-Étienne. Paris a choisi de vidéo-verbaliser uniquement sur les infractions relatives aux articles L121-2 et L121-3 du Code de la route. La vidéo-verbalisation à Paris s’est focalisée sur le non-respect des signalisations imposant l’arrêt des véhicules notamment le feu rouge et le stop, sur le stationnement ainsi que sur le non-acquittement des péages, à l’emprunt d’une voie non affectée à sa catégorie de véhicule.